Le temps passe...

Publié le par Le Myosotis Corse

Et si les choses remuent, nous observons encore trop de mouvements qui vont dans le mauvais sens.

Des GMP remplacés par des fidèles de l’ex, des conférences ouvertes aux profanes, payées avec l’argent de la GLNF ayant pour objectif de renouveler un recrutement soumis, un silence assourdissant de l’administrateur ad hoc… tous ces signes ne sont pas réjouissants et laissent à penser que les choses sont loin, très loin même d’être terminées.

Mes frères ne nous endormons pas sur une situation que nous jugerions à tort satisfaisante. Ce serait prêter le flanc à de sournois agissements auxquels les anciens régimes nous ont habitués et qui sont responsables des dégâts intolérables que subit notre obédience.

En Corse, le silence est manifeste, est-il de tradition ou nous enfermons nous dans un attentisme latent, voire laxiste ?

Une seule voix pour le moment s’est élevée de manière officielle, il s’agit de celle du Vénérable Maître Robert Poletti et par elle de tous les frères de l’atelier qu’il préside, Cita di Lume inscrite à l’orient de Corte.

Nous savons que d’autres loges sont dans un état d’esprit similaire à Ajaccio et à Bastia, cet état d’esprit doit s’exprimer de manière courtoise et ferme.

Publié dans Myosotis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc Germain 04/05/2011 11:51


si les loges de Haute Corse ne bougent pas telle que Cita di Lume , c'est que je pense qu'elles sont dans un fonctionnement "plan plan" et elles ne se sentent pas concernés en tant que loge par les
problèmes nationaux , je sais que souvent je fais des interventions en loge sur la situation et pour tenir les frères informés , je me rends bien compte que cela n'est pas pour eux si important que
ça !
Robert P. a eu le courage d'affirmer ses convictions haut et fort et son atelier la suivi , les autres VM sont différents de lui , mais à chacun ses qualités qui sont différentes , et c'est ce qui
fait notre richesse, les différences qui nous unissent.

Le principal est que nous soyons quand même quelques uns au fait de pouvoir transcrire ce que nous savons!

De toutes les façons, les frères ne sont pas dupes de la situation , même s'ils ne disent rien et attendent patiemment la fin d'un régime et la venue du nouveau GMN !

Nous attendons tous que le GMP et ses OP se déterminent enfin par rapport au pouvoir qui a perdu encore hier un de ses soutiens proche , Jean Claude Tar. et plus les jours passeront, plus il va se
retrouver seul !

si certains pensaient que je m'endormais et que je n'étais plus là , ils se trompent !!! je ne suis pas encore à la retraite pour avoir toujours du temps .....

bises de Bastia
Marc


enfantsdelaveuve 03/05/2011 23:29


Une grande calamité, Mes BAF, a frappé la Maçonnerie et c’est à ses propres enfants qu’elle doit les malheurs qui l’accablent !
En dehors de toute légalité profane et maçonnique, le frère François Stifani nomme sur Ordonnance des cadres qui sont censés diriger de notre vénérable institution.
Ces nominés, dans leur grande naïveté, prennent tout cela au sérieux, et se prêtant au jeu, sont prêts à utiliser les locaux de la G.L.N.F. pour procéder à un simulacre de cérémonie de serment.
Les laisserons –nous faire ce sacrilège qui bafoue nos croyances les plus intimes ?
Mes frères de la région parisienne, nous vous en conjurons, empêchez cette provocation.
Faites un piquet de grève à l’entrée de Pisan pour interdire l’accès aux félons.
Et vous mes frères de tous les Orients, organisez une chaîne d’union, solide rempart contre les vicieux.
Vénérables Maîtres, Officiers de la Loge, interdisez l’accès à tous les renégats qui pourraient infecter vos frères du virus du parjure.
Grands Maitres des ateliers de perfectionnement, refusez d’installer les nouveaux promus dans des chaires usurpées, il y va de votre crédibilité et de l’avenir des ateliers.
Boycottez, mes frères, toute cérémonie d’installation des soi-disant nouveaux G.M.P. ou O.P.
Le mot d’ordre est 0 participants à ces vides pantomimes.
Ne vous laissez pas aller au piège de la charité ou de la compassion devant des individus qui sont vos bourreaux.
Resistez mes frères, n’ayez pas peur, c’est ainsi que nous gagnerons car ce sont eux qui ont tout à perdre.
Exigez de Maître Legrand la tenue urgente d’une assemblée générale de l’association !