En direct du Myosotis PACA : Vers une sortie de crise ?

Publié le par Le Myosotis Corse

Avec l'autorisation du myosotis PACA et à sa demande, je reproduis ci-dessous l'entièreté du récent article faisant référence à une éventuelle sortie de crise.

 

Mes Frères,

 

La lettre ci-jointe, que vient d’adresser Alain Juillet à l'EX va faire dans les prochains jours couler beaucoup d’encre. César y reviendra lui aussi.

 

Il ne s’agit pas en effet d’une nouvelle lettre-programme d’un candidat à la Grand Maîtrise, comme on en voit fleurir ces derniers temps un peu partout, mais d’une proposition de méthodologie de sortie de crise. Celle-ci arrive à un moment crucial en effet une échéance judiciaire déterminante arrive et, quelque soit la thèse qui l’emporte, elle ne résoudra en rien la fracture qui risque de séparer durablement les membres de la GLNF.

 

En rupture avec toutes les stratégies actuelles, elle propose de regrouper, sous la direction d’un Député Grand Maître à nommer, toutes les tendances et sensibilités de la GLNF. Il aura pour tâche dans un temps limité de mettre en œuvre les réformes nécessaires.

 

Si l’on pourra toujours contester telle ou telle suggestion ou s’interroger sur une formulation ou une autre, force est de constater que cette proposition pourrait être de nature à ouvrir la voie à une réelle sortie de crise, sous les réserves majeures que le projet qui sera présenté constitue autre chose qu’un toilettage superficiel des Statuts de la GLNF, que le nécessaire droit d’inventaire sur la gestion des années passées puisse s’exercer totalement et que François Stifani ne puisse y jouer aucun rôle, même le plus minime.

 

A ces conditions, Alain Juillet, proche depuis de nombreux mois du courant FMR-Myosotis pourrait y jouer un rôle de premier plan, dans la mesure où il dissocie la mise en œuvre de ce plan et une candidature à la Grand Maîtrise.

 

Cette proposition a par ailleurs l’avantage de regrouper tous ceux, qui, dans l’opposition à François Stifani, appellent à parler d’une seule voix et à recentrer l’action de toutes les forces vives de la GLNF sur les principes de Refondation tels qu’ils se sont exprimés le 5 février à Montreuil. Ainsi que notre Article "Pourquoi Césart se bat-il" le souligne, la bonne volonté et la viligance doivent nous guider selon des valeurs et principes auxquels nous croyons.

 

 

Il un écueil : faire prendre conscience à François Stifani que son heure a définitivement sonné....

 

Vous pouvez trouver le texte originale de cet article en suivant le lien suivant : http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-vers-une-sortie-de-crise-70751670.html

Commenter cet article

marc Germain 03/04/2011 18:51


A mon ami La truelle !

ne t'inquiètes pas , je sais que tu as surement raison , mais que veux tu , on ne se refait pas quand l'automne arrive et que les passions s'apaisent et que le corps dicte au cerveau le calme.
On a envie de tranquillité , de sérénité et d'amour car le temps qui passe devient trop précieux et on évite de le perdre en pensant qu'il nous en reste plus beaucoup.

une bise d'amitié et de bonne soirée

marc


La Truelle 03/04/2011 15:57


On négocie avec un adversaire, jamais avec un ennemi!

Belle maxime Le che!!
Je l'ai noté car elle s'applique à merveille à mes amis, les EX dirigeants d'A.M.
En effet je les considère comme des ennemis de notre G.L.N.F. et il me sera très difficile pour ne pas dire impossible de les considérer comme "honnêtement fourvoyés".
J'en demande pardon par avance à Marc GERMAIN en lui concédant qu'il me faut encore beaucoup polir ma pierre brute.
Allez a tutti Pace e Salute


Le che 02/04/2011 21:14


Je ne suis qu'un modeste jeune maitre par rapport a la plupart d'entre vous, mais il est certain que dans cette lettre du F juillet , si j'ai bien compris FS resterait!

pour moi, rien que cette partie du plan n'est pas NEGOCIABLE!

s'il est vrai que nous sommes tous des sélectionneurs, et que personne n'a la vérité, je peux vous dire que si le 6 mai la Loi s'oppose au Droit (relire l'admirable texte de Victor HUGO), et bien
je pense que beaucoup d'entre nous iront faire de maçonnerie ailleurs.

Stifani ne démissionnera pas, et comme j'ai pu en parler a un Frère tout a l'heure, s'il voulait partir la tête haute, c'etait il y a six mois! Voir 9.

Je vais citer un Grand Maçon :
Dans la paix, bienveillance
Dans la guerre, détermination
Dans la défaite, intransigeance
Dans la victoire, bienveillance

ne nous voilons pas la face, FS était prêt a faire partir 15000 frères! Cela s'appelle une guerre " fratricide"

Le 6 mai, nous verrons qui l'emportera et si la Loi rejoint le droit ( j'en doute)

Il sera toujours temps de tendre la main dans une chaine d'union a ceux de nos frères qui se sont honnêtement fourvoyés.

Autre point, d'une manière très prétentieuse, je crois que le sigle GLNF est définitivement mort. Il nous faudrait trouver un nom avec le mot régulier!

Alors :

Grande Loge Régulière de France


Ou comme me l'a dit un F : Grande Loge des Maçons Reguliers de France! peu importe, pour l'instant, nous sommes la risée des autres obédiences que dans notre superbe, nous ne reconnaissons pas.

Fraternellement

le Che

PS : le Grand maçon que je cite était Sir W! Churchill ( Prix Nobel de Littérature 1953 et bien entendu, Premier ministre).

Il avait aussi dit a Chamberlain après que ce dernier ait serre la main d' Hitler a montoire " vous aviez la choix entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la
guerre"

On Négocie avec un adversaire, jamais avec un ennemi! Devinez dans quelle catégorie je place FS...

Bonne soirée


Le Myosotis Corse 03/04/2011 11:34



Ce sont des paroles bien sages pour un "jeune" maître. Je les partage, vigilance, prudence et pardon peuvent faire bon ménage pour relancer cette machine  grippé.



Lukas Ramel 02/04/2011 17:17


LES NAÏFS

Une lettre ouverte
J'ai lu avec une attention extrême tous ce qui concerne cette lettre ouverte à Monsieur Stifani. Je dis "lettre ouverte" car bien qu'elle soit adressée à l'ancien TRGM, désormais usurpateur d'un
siège dont il a lui-même volontairement démissionné, cette lettre est d'abord faite, quoiqu'on en dise, pour un tout autre public. Ce public ? L'ensemble des FF de la GLNF mutins compris bien
évidemment. Cette lettre vise, en disant quelques vérités - pas toutes- à M. Stifani à nous séduire, à établir un pseudo-consensus et à favoriser une voie de transition qui ménage Stifani,
Jean-Charles et Claude et surtout maintienne l'omerta sur un certain nombre d'embrouilles dont l'ancien directeur de l'espionnage français est sans doute bien informé.

Transition ou sauvetage de Stifani ?
Le but n'est pas de sauver la GLNF, enfin, je veux dire, pas "que" sauver la GLNF... Elle sert aussi à légitimer une manoeuvre cousue de fils blancs. Juillet sait bien, comme tout le monde, que M.
Stifani n'a rien à faire de ses conseils : il est autisme et n'écoute que son égo (j'allais écrire que son égoût, pardonnez le lapsus). Rien ne nous dit d'ailleurs qu'elle soit parvenue à Stifani
et rien ne nous dit qu'il en ait pris connaissance. Rappelez-vous le courrier de Sarkozy... Tous les courriers n'arriveraient pas à M. Stifani... cette lettre bien qu'adressée à M. Stifani est bien
destinée à un autre public. C'est une lettre ouverte dont la diffusion a été savamment orchestrée avec la complicité, volontaire ou non, de FMR que je pense en la matière, mais cela n'engage que
moi, manipulé... Dans le projet de sortie de crise qui n'en n'est pas un d'ailleurs, il n'y a rien qui corresponde à nos attentes : on prend les mêmes, on efface un peu de Stifani qui aurait quand
même fait de bonnes choses pour la GLNF (c'est ce qu'écrit Juillet). Mais lesquelles grand Dieu ? Vite qu'on nous le dise ? Dire que l'on nous cache tout...On n'est pas obligé de cirer les pompes
de celui que l'on pousse à partir... C'est pas de la diplomatie, c'est de l'hypocrisie.

Pas de transition mais un changement radical, une refondation
Je sais que la phase dite de transition est problématique mais uniquement pour des problèmes d'argent et de glandes reproductrices pour certains... En effet, il est simple de refonder la GLNF dans
la régularité sous un autre nom : Grand Loge Unie de France par exemple, avec tous ceux qui veulent retrouver ce qui nous a réuni : une vraie maçonnerie dégagée des métaux, de la politique et de la
religion, la pluralité des rites, le respect des rituel, l'articulation avec les Hauts Grades... Pour cela on n'a pas besoin de millions d'euros : il y a juste un secrétariat pour une
administration centrale légère et sans payer un directeur administratif à prix d'or... Et dans le cadre d'une fédération de loge, chacun se débrouille pour se loger, s'assurer et fonctionner...
Voilà, c'est simple comme bonjour. Il n'y a plus d'enjeux de fric et de pouvoir... En plus cela ruine de facto la GLNF et entraîne dans l'affaire Stifani et sa bande, même s'ils vont se battre pour
conserver leurs trésors que sont les SCI. OUi mes Frères vous êtres tenus pas les cou... et le fric. C'est bien le fric qui a tout pourri.

On ne sortira pas indemne de la crise
Mais la démarche Juillet est tout autre. Elle vise à nous faire croire que l'on peut rabouter les extrêmes, les frères désormais ennemis. Trop de choses se sont dites et surtout se sont faites...
Trop de choses sont apparues au grand jour pour qu'on les oublie facilement. Les masques sont tombés. Les faux Frères et assassins d'Hiram se sont démasqués eux-mêmes...
Juillet oublie une seule chose, preuve qu'il n'a rien compris et que je me méfie de son entourloupe à la france-africaine : nous avons été trahis, floués voire violés... Et cela ne s'efface pas
avec des bisounours sur le bout du nez... Il ne faut pas non plus nous prendre pour des cons. On a été eu une fois, pas deux... Alors mon BAF Juillet la confiance se mérite et autrement que par de
savantes manoeuvres d'arrière cour pour concilier les contraires...

Pour une autre gouvernance de la GLNF
Nous ne sommes pas venus en FM pour retrouver les pratiques profanes fussent-elles "diplomatiques". On n'a que faire de la diplomatie et d'un langage qui ouvre la porte à toutes les interprétations
et les problèmes qui en découlent... On veut un langage de vérité et de transparence... Nous sommes venus quérir un peu de lumière et Juillet apparaît avec sa manoeuvre douteuse comme un éteignoir.
Pourquoi ? Je sais que mes propos vont paraître excessifs, et je veux bien admettre que le bonhomme est un bon frère, un bon FM, etc... Je ne le connais pas... Mais je préfère moi les résistants de
la premières heures : ils ont au moins la légitimité de la résistance : ils ont pris de coups, ils se sont exposés, ils y ont laissé leur temps et leur fric voire leur santé... Ce ne sont pas des
stratèges de salon eux. Certes ils ne sont pas parfaits, mais pas moins imparfaits que Juillet. Je connais le sentiment des Frères qui se sentent floués et trahis... Un Jean Murat pour lequel je ne
fais pas campagne, je l'ai dit et redit, a au moins la légitimité de s'être présenté contre Stifani, d'avoir pris publiquement la parole pour dénoncer un certain nombre de choses... Il ne s'est pas
réveillé la semaine dernière pour se présenter en sauveur... Il ne faut pas pousser quand même. Comment faire confiance à Juillet qui a mis tant de temps à comprendre ce qui se passait ? A
comprendre ce qu'était réellement M. Stifani et ce qu'était ses volontés et son ambition avec toute sa clique ? Comment faire confiance à quelqu'un qui manque à ce point d'intuition, de
sensibilité, de compréhension des hommes et de leurs aspirations ? Je sais qu'Alain Juillet n'est pas cet homme là : sa carrière, sa personnalité, ses engagements témoignent de la grande qualité de
l'homme. Aussi, s'il se présente après avoir soutenu quasiment jusqu'au bout M. Stifani, c'est qu'il y a bien d'autres raisons... Lesquelles ? Et demain on va apprendre apprendre par exemple que
Sidery sera aussi du processus de transition comme notre bien Aime Grand Maître Provincail Jean MouMou ! Cela relève du poison d'avril... Y a pas de faute : vous avez bien lu : POISON.

Nous ne sortirons pas indemne de cette crise
C'est difficile à admettre, mais rien ne sera plus comme avant. Je ne suis même pas certain que la GLNF passe son centenaire... Alors il faut avoir le courage, non pas d'invoquer des valeur pour
rester, mais de les mettre en oeuvre pour partir ensemble vivre la maçonnerie qui nos a réuni et que nous aimons. Je sais que si l'opération Juillet-beurre de cacao réussie, on sera cocufié une
seconde fois et que ce qui restera de la GLNF va se déliter en peu de temps...
Enfin, il est dommage que ce ne soient pas ceux en qui on a mis nos espoirs qui trouvent la solution… mais un autre resté un affidé de Stifany jusqu’à peu. Qu’a-t-il promis à ce dernier en secret ?
Oui, que sait-on au juste de toutes ces négociations secrètes ? Il y a toujours des clauses secrètes dans ce genre de traité… Il n’y a rien à négocier avec Stifani. Juillet le sait. Sa lettre a
donc une autre fonction : légitimer une candidature de ralliement au prochain SGC qui ménagera la chèvre et la chèvre. Nous serons cocus une deuxième fois.

Allez bon week-end les gars et pour en reparler,
Lukas Ramel


Le Krack de Longchamp 02/04/2011 11:38


Ouaf... En plein dans la gueule ce courrier de Juillet, avec la bénédiction de mes Frères d'FMR... Dur à avaler, mais il fallait si attendre si vous avez bien entendu les propos lors de la réunion
de Montreuil où Juillet était présent d'ailleurs pour une partie du moins... C'est donc bien cousu de fil blanc tout cela... Je ne crois en rien à cette voie de transition qui serait écrite entre
les lignes. Cette fois Tamino que j'aime bien, tu te fous de ma gueule... Je ne crois qu'en ce qui est écrit, foi de maçon et pas en un truc où chacun interprète comme il veut. C'est une recette
éculée de la soi-disant diplomatie dont on connaît quand même les limites. Les vieux démons reviennent vite... Cette fois c'est la fin de la GLNF... Avec un truc pareil, je connais bon nombre de
Frères qui vont partir définitivement. Râté les Frères de FMR ! La réforme ne se fera pas avec les vieux chevaux sur le retour. Il faut curer les écuries d'Augias une fois pour toutes sinon on se
barre.
Il y a d'ailleurs un paradoxe à solliciter de M. Stifani une nomination en tant que délégué grand maître alors que l'on reconnaît en même temps, mais du bout des lèvres je le concède, qu'il n'est
plus grand maître. Il faut une réforme en profondeur, par un oreiller pour étouffer l'affaire ou les affaires même pas évoquées par Juillet... Non, je ne crois pas au langage diplomatique qui ici
est d'ailleurs une langue de bois.... Stifani a démissionné. Il faut nommer un autre TRGM chargé de la réforme et surtout du ménage... Je ne me vois pas rester à la GLNF avec encore pour frère un
certain Stifani grâcié par la DGSE ou le SDEC... pour cause d'intérêts bien compris; cela s'appelle m'omerta, Ce n'est pas de la maçonnerie... Pas la mienne du moins...
Allez bises les gars et on va pas se laisser manipuler encore une fois et les FMR ressaisissez vous au lieu de raconter des conneries...
Le Krach de Longchamp
NB : La lettre de Juillet a pour conséquence première de foutre un sacré bordel dans nos rangs si j'en crois les réactions que j'ai lu. Diviser pour régner. Bravo, le but est atteint. Stifani peut
applaudir, le scud a atteint son objectif... Il ne faut jamais faire confiance aux agents doubles... Et tout cela avec des commentaires oiseux de Tamino qui a du pêter les plombs... Aller Dominique
resaisit toi ! Tu vas pas tout nous gâcher maintenant...