J'ai fait un rêve...

Publié le par Le Myosotis Corse

Nous vous informons que les Myosotis  de toute la France se réunissent ce weekend pour une réunion de travail.  

Si vous souhaitez nous faire part d’un message en vue de cette réunion nationale,  c'est avec plaisir que nous le ferons passer afin qu'il s'ajoute aux autres.

N’hésitez pas à nous adresser votre message sur le contact  du blog.

N’hésitez pas ! Fraternellement

Je ne pourrais pas me rendre personnellement à cette réunion, voici mon messsage :

J’ai rêvé cette nuit d’une maçonnerie idéale, celle à laquelle j’ai adhéré voilà plus de 15 ans maintenant. Dans ce doux rêve j’assistai à une tenue Nationale où le GM arborait son tablier de VM, le seul tablier auquel je reconnais une autorité, et surtout était habité par l’humilité, la simplicité et la sérénité qui doivent accompagner tous les chefs.

De la tenue émanait un égrégore magique, inexplicable, témoin s’il en fallait de tout ce qui réunissait les maçons présents. Pas besoin de se tenir la main, pas besoin de salut militaire, pas besoin de tabliers bleus et ors, pas besoin de faux-semblants, tout était sur la table, pas d’hypocrisie, de regard en biais, de sourire en coin, d’aparté sournoise ou de stratégie secrète. La vérité à l’état pure, les sentiments bruts, l’émotion du cœur.

Les échanges étaient courtois, sincères et agréables, même les critiques apparaissaient comme opportunes,  correctes et constructives. Pas de mots déplacés, un accueil favorable à tout, le bien, comme le moins bien, les compliments comme les reproches.

La simplicité était le maître mot de cette réunion et dans mon rêve j’étais conscient d’être un privilégié de faire partie d’une réunion d’hommes de cette qualité. J’étais fiers qu’ils m’aient choisi pour faire partie de leur groupe, qu’ils m’aient demandé de les rejoindre pour leur apporter ce que je suis et afin de prendre un peu de ceux qu’ils sont.

De retour sur l’île de beauté, je me disais que mon devoir était de trouver des gens autour de moi capable de suivre ce chemin, qui seraient, eux aussi, heureux d’être parmi nous, de progresser, de faire progresser, d’apprendre et de transmettre les valeurs qui sont les nôtres. J’étais heureux.

Cette assemblée de frères dans laquelle les seuls privilèges sont ceux que l’on s’accorde soi-même, la seule fierté provient de son avancement spirituel et les seules remerciements sont ceux qui viennent du cœur et dont les témoignages doivent être éphémères, brefs et surtout rester immatériels, pour ne pas devenir nuisibles.

C'est cette GLNF là que je veux pour moi et ceux qui nous suivent !

Publié dans Myosotis

Commenter cet article

La Truelle 10/04/2011 10:37


Que peut on rajouter de plus à cela ???: RIEN. Dont acte.

Pace e Salute