La Grande Loge Souveraine de Corse communique

Publié le par Le Myosotis Corse

Cent Frères corses répartis dans 4 Respectables Loges Régulières, tous régulièrement initiés au sein de leur Obédience Régulière de l’époque : la GNLF, ayant pour la plupart démissionnés il y a près d’un an, ont créé la Grande Loge Souveraine de Corse le 7 Mars 2012.


La GLSC a été solennellement consacrée selon les formes anciennes et dûment acceptées, conformément aux Us et Coutumes le 23 Juin 2012, ouvrant ainsi la voie à une Franc-Maçonnerie de Tradition dans laquelle ces Frères portent désormais les valeurs maçonniques sur le Territoire corse, Territoire maçonnique depuis deux siècles...


En effet, déjà le 19 mars 1774 à Bastia est créée « La Parfaite Union » et son Chapitre en 1788. Un peu plus tard, c’est le 29 Juillet 1787 que nait la Loge : « Les Amis Constants ».


Les Francs-Maçons de corse tiennent à rappeler que le « Père de la Patrie Corse », Pascal Paoli a été fait Maçon dans la Loge des « Nine Muses » sous le « n° 502 at the meeting on 15th June 1778 at the Thatched House Tavern, St James Street in London » ; il rejoint en « 1800 The Prince of Wales’s Loge on 21 february ».


La Corse, Terre Maçonnique par excellence, où à l’instar de Pascal Paoli, séduit par la rigueur morale et religieuse des Constitutions rédigées par le Révérend Anderson, et qui précise dans son article 2 que les Maçons doivent être des hommes de bien et loyaux, nés libres, d’âge mûr et circonspect, ni serf, ni femmes, ni hommes sans moralité ou conduite scandaleuse, mais de bonne réputation », c’est cet exemple qu’ont voulu suivre les Frères de la GLSC.


Décidés à poursuivre leur parcours maçonnique dans la Fraternité et l’Harmonie, ils tiennent ici à faire savoir leurs intentions et motivations. 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Alex2a 07/08/2015 16:18

Je recherche contact pour echange travaux sur ajaccio au sein d une GL

Alex2a 07/08/2015 18:51

Pourrions nous nous rencontrer sinon ? Etes vous loin d ajaccio. ..

alex2a 07/08/2015 18:13

alexis.74.lemonnier@gmail.com

Patmos 07/08/2015 18:03

Non, je ne suis pas Jean et je ne sais pas comment s'échanger nos coordonnées.

Alex2a 07/08/2015 17:47

Difficile laisser sur site via net ...etes vous jean a calcatoggio ? Comment pouvons nous converser autre qu en laissant mon tel ici. ..amitiés.

Patmos 07/08/2015 17:36

Il me faudrait votre numéro, je vous appelle demain matin.

monédière 28/12/2012 08:14

Mes frères, à la lecture de votre initiative, je me demande si ce n'est pas une démarche identique à celle des frères de limoges. Elle est largement décrite sur le myosotis du mont gargan. Ne
serait-il pas interressant de se rapprocher?
monédière

alex2a 07/08/2015 17:21

Oui bien ...Merci c Jean peut être ..? Pas de soucis bien sûr à bientôt.

Le Myosotis Corse 06/01/2013 11:38



Bonjour mon frère, j'aimerais bien te répondre mais l'adresse mail mentionnée est rejetée lors de l'envoi.



Germain Marc 25/08/2012 09:43

Bonjour à tous,

Je connais les instigateurs de la démarche et certains sont en plus de frères, des amis ; mais je n'ai pu souscrire à cette démarche car à mes yeux , elle était précoce et sans fondements
réels.
sous le désir de vouloir travailler tranquillement et sereinement , ils se sont placés dans le rejet d'une maçonnerie universelle ; car c'est bien de cela dont il s'agit , sommes nous des maçons du
monde , ou sommes nous des maçons juste de notre région, de notre ville , de notre loge ?
alors cette grande loge , n'a pour moi aucun intérêt , a part celui d'être constitué de bons et loyaux frères qui croient en l'amour de l'autre; mais cela ils auraient pu encore le professer
ailleurs , attendant simplement que le calme soit revenu.
Bises à tous
Marc de Bastia

Le Myosotis Corse 25/08/2012 10:23



Bonjour Marc,


Le débat que tu mets en chantier avec ton commentaire est fort intéressant et je serais heureux d’en discuter avec toi lors d’une de mes passages sur Bastia. Je te ferais signe.


Notre cadre commun et pas des moindre, est que nous voulons aller vers une maçonnerie universelle, une maçonnerie dans laquelle les frères se sentiraient heureux de travailler et de progresser
ensemble, quelques soient leurs pays de naissance, leur couleur de peau, leur culture, leur rang social et tout ce qui pourrait faire une différence d’ordre matériel.


Là où nous divergeons c’est que pour ce qui me concerne cette universalité se situe au niveau du cœur et non pas, loin s’en faut, du territoire. Les frontières et structures administratives ne
sont, pour moi, que des outils et ne déterminent pas une pensée, une démarche, un chemin. Les seules frontières qui peuvent se lever contre une démarche spirituelle se situeraient au niveau du
cœur et de ce côté-là, nous n’en avons aucune.


Et pour aller un petit peu plus loin, ce sont justement ces frontières là (les administratives) qui ont dénaturé, pollué et définitivement pourri la GLNF. Nous voulons les laisser pour ce
qu’elles sont et nous ne leur laisseront pas nous dicter (fais nous confiance) le caractère profond de notre démarche.


Et tu sais bien que la GLNF loin de nous rapprocher de cette universalité du cœur, nous en éloignait. Les autres démarches parallèles, même si elles ont pu laisser poindre une lueur d’espoir,
notamment pendant les assises, ont bien vitre montré des velléités tout aussi néfastes. Je ne prendrais pour exemple que le mot d’ordre de voter et faire voter FS pour que la reconnaissance soit
définitivement ôtée à la GLNF. Intrigues, complots et cabales, ne seront jamais ma tasse de thé et je ne conçois pas un chemin de progression avec des arrière-pensées et des manipulations en
trame de fond.


Prêt à continuer en tête à tête ce débat avec toi, je t’embrasse bien fort.


Jean Michel, de Bastia aussi.



Le Veilleur 16/08/2012 06:40

Mon TCF j'aimerais que tu nous précises tes argumentaires lorsque tu écris:"nous avons juste des points de vus différents..." Nous avons tous certains point de vus différents ce qui ne nous empêche
aucunement de construire ensemble! C'est bien un des buts de la maçonnerie non? Si dans notre petite ile de la Réunion nous avons au tout début de notre combat envisagé l'idée de créer une GL nous
l'avons bien vite oublié, Le particularisme régional ne pouvant que développer certains égos.Je vous embrasses bien fraternellement

Le Myosotis Corse 16/08/2012 07:25



Bonjour mon frère de la réunion,


Je pensais que c'était clair qu'il s'agissait de différences de structure et non de démarche. Ces points de vue différents sur la façon de gérer administrativement la GL ne nous empêchaient pas
de travailler et de confronter nos points de vue différents concernant les études maçonniques, symbolisme, transpositions,etc.


Nous avons envisager d'autres opportunités bien entendu, avant de nous lancer dans cette construction gigantesque et après les avoir étudiées, analysées, nous avons décidés que ce serait la
solution sans doute la plus appropriée pour nous.


Bien entendu, nous savons que le développement de certains égos peut venir troubler cette harmonie de départ, mais nous nous faisons confiance pour tenter ce difficile challenge et éviter ces
écueils bien humains.


Merci de ton commentaire et bonjour à tous les frères des iles.



captain merrit 13/08/2012 22:30

mes très chers frères :
"Nous n'avons pas besoin de beaucoup de monde , et il y a du monde dont nous n'avons pas besoin" disait LACAN
Lacan aurait-il été Corse?

Le Myosotis Corse 16/08/2012 07:26



Nous avons besoin de toutes les personnes se reconnaissants dans cette démarche et nous n'avons pas besoin de ceux qui recherchent autre chose que le bonheur du travail.