Les sommets de l'île.

Publié le par Le Myosotis Corse

En corse nous atteignons des sommets dans l’allégeance à un système rendu illégitime par le monde maçonnique dans son entier.

J’ai honte d’être le spectateur de cette mascarade.

Je me doutais que l’être humain dans sa recherche de perfection pouvait tomber bien bas mais aller jusqu’à se rendre complice, par des comportements et des écrits telles que ceux que nous observons aujourd’hui, d’un homme ayant perdu tout contrôle, cela en devient pathétique.

C’est avec tristesse que je vois la GLNF assassinée de l’intérieur par des personnes hors de tout contrôle et rendus définitivement sourds aux scrupules de leur conscience par l’ignorance qu’ils cultivent.

Décider de mettre des loges en sommeil sans même prendre l’attache des frères fondateurs afin de connaître les perspectives possibles, sans même communiquer avec les frères toujours membres qui seront dès lors en déshérence, rendus orphelins et sans attache, cela n’est pas tolérable et démontre une volonté de démonter, de casser, de détruire tout ce qui n’entre pas dans le même et unique courant de pensée.

Un courant de pensée, je le rappelle, rendu illégitime par quasiment la planète entière.

Observer des frères courber l’échine et faire le dos rond face à ce contexte, en attendant que les choses se dénouent et redeviennent normales d’elles mêmes, cela me rend triste et me fait douter encore un peu plus du perfectionnement possible de l’être humain.

Commenter cet article

colombo 04/12/2011 23:05

Bonsoir depuit jeune je m'interesse à rejoindre l'ordre. j'ai lu les commentaires et les témoignages des franc maçon et je me pose une question ca existe encore la fraternitée, l'humanisme.

Patmos 21/09/2011 13:57


Bonjour,

Je respecte vos positions, mais meme si nous sommes plus une obédience reconnue... nous sommes des maçons et je le suis aujourd’hui, demain et pour toujours régulier ou irrégulier ... Par ailleurs
pour moi il n'y a pas de régulier d'irrégulier.

Ils sont là aujourd’hui, demain ils ne seront plus là... à nous de construire notre maçonnerie dans le respect.

Il faut pas détruire le navire, a cause d’un capitaine, ou d’un groupe,… il faut être exemplaire aux yeux de la majorité… demain PS ou FT ne seront plus là, mais toi tu serras à sa place que feras
tu si tu n’as plus de navire.

Construire autre chose sans détruire les bases.

Je suis un Maçon, je respect PS car pour moi grâce à lui au moins nous sommes une province, merci. Mais je respect avant tout l'ordre ou plus exactement les land marks, les constitutions, son
histoire, ces fondements … je confondrai jamais les hommes qui sont des hommes avant tout et le tablier. Tablier non comme un titre de noblesse mais comme un devoir envers mais frères.

Être ce que je suis libre et maçon régulier ou irrégulier cela n’est pas important pour moi… je suis et serais toujours un MACON.


La Truelle 18/09/2011 17:58


Mon Ami,
j'ai eu également un compte rendu élogieux de cette tenue à laquelle je n'ai malheureusement pu assister.
Je voudrais féliciter et remercier Robert et tous les FF. de cet atelier qui montrent ce que doit être un VRAI maçon.
Puisse cet exemple déteindre sur ceux qui n'ont pas encore compris (comment cela se peut il ??)que la vraie et la seule fraternité est celle qui est offerte par des loges telles que Cita di
Lume.
En attendant Pace e Salute.


Le parjure 17/09/2011 18:19


J'étais la bas hier soir car membre de cette respectable loge.

L'amour, la fraternité et l'egregore sont des mots qui prennent tous leur sens dans ces moments vécus avec les frères (qui étaient nombreux à nous visiter hier soir).

Merci à tous ceux qui sont venus et qui nous soutiennent. C'est la preuve que les lettres de menaces venant d'une province que nous ne reconnaissons plus sont vaines.

Merci à toi Marc d'être venu hier soir alors que tu m'avais dit que tu ne viendrais plus en loge.

En espérant que l'avenir soit moins sombre que les derniers mois.

Frat.


marc germain 17/09/2011 08:11


Je pense que tu as tout dit et que c'est une vérité qui malheureusement dérange , car on n'accepte difficilement d'être dans l'erreur et de le reconnaitre !

Hier soir , je me suis fait un PLAISIR d'aller à la tenue de Cita di lume , ( enfin une loge qui a des coui....suivi très bientôt par une autre , car il y a aussi un autre VM qui ne cèdera pas aux
pressions) alors que je ne devais pas sortir , mais la lettre du Frère P S m'a encouragé de le faire , car s'il y a une chose que je supporte difficilement à mon age , ce sont les diktats !

Beaucoup de frères étaient présent avec sérénité et amour , enfin des colonnes remplies de FF qui sont de vrais maçons , libres et de bonne mœurs.

j'attends maintenant de voir la réaction et de savoir s'ils vont enfin avoir le courage de me sanctionner puisque c'était dit en toute lettres.

Mais que tout ceci est puéril , mesquin et pauvre d'esprit !

Le Frère P.S. restera peut être et longtemps GMP mais qu'il sache qu'il dirigera une coquille vide , car bientôt l'exode va se faire vers d'autres cieux si rien ne change , et les esprits chagrins
évitez de me répondre , " tant mieux si vous partez " car je sais que je n'ai plus rien à faire avec vous , qui vous pensez être maçons , mais qui n'êtes que des initiés.
Là encore , coquille vide d'âme et d'amour fraternel car vous n'avez rien compris entre un combat politique, philosophique et la fraternité.

bonne journée
Bises de Bastia


Le Myosotis Corse 17/09/2011 09:37



Merci de ce commentaire. Je viens d'avoir Robert au téléphone et il m'a raconté la tenue magnifique que vous avez vecue hier soir.


L'exclusion de FS votée à l'unanimité moins une abstention reste un geste fort et courageux, même s'il s'est exclu lui-même des ateliers par des comportements indignes d'un vrai maçon et d'un
initié.


Robert a insisté sur le fait qu'il avait vécu avec ses frères un moment d'une riche intensité où la fraternité et les valeurs retrouvées d'une maçonnerie de tradition étaient présents en fil
rouge.


Je regrette de n'avoir pu venir, les obligations professionnelles m'ont retenues jusqu'à tard hier en fin d'après midi.


Je me réserve le plaisir de venir vous rendre visite à l'occasion d'une tenue prochaine si votre VM et vos frères acceptent de me recevoir.