Réussir sa vie...

Publié le par le-myosotis-corse.over-blog.com

Je tiens à écrire ces quelques mots suite à un commentaire que j’ai reçu et que je ne publierais pas. En effet, son caractère insultant est tel qu’il ne serait bon pour personne qu’il le soit. Simplement, je ne pensais pas qu'un "frère" puisse se laisser aller à de telles injures.

 

En revanche, je ne tiens pas non plus à y répondre par des paroles agressives, la colère étant la dernière arme de ceux qui n’ont plus d’argument. Je tiens juste à préciser quelques points :

 

Me comparer à quelqu’un qui aurait collaboré aux déportations de frères lors de la dernière guerre est véritablement odieux et je ne répondrais pas à cette insulte majeure.

 

Je tiens à préciser que je n’ai rien raté dans ma vie et que, grâce à Dieu, tant ma vie personnelle que professionnelle et même ma vie maçonnique sont, de mon point de vue, des réussites. Je ne sais pourtant pas si j’aurais une Rolex à 50 ans mais cela m’est bien égal tout comme les dorures, médailles et autres tabliers maçonniques que je pourrais ou pas obtenir. La réussite, pour moi, ne s’établit pas qu’avec des critères apparents et matériels. Et à l’inverse, il y a des échecs qui ressemblent tellement à des réussites que l’on pourrait parfois s’y tromper.

 

Je n’ai aucune aigreur particulière, je suis agacé simplement de voir ce qu’est en train de devenir la GLNF et ce qui est vrai c’est que si cela reste en l’état, je me serais effectivement trompé et je prendrais alors les décisions qui s’imposeront à moi.

Pour finir, je redis ici pour que les choses soient très claires, que si mes propos dans un article ou un commentaire, ont blessé un frère, je m’en excuse et ce n’était évidemment pas le but. Je ferais preuve à l’avenir d’un peu plus de retenue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DePassage 24/01/2011 09:51


Ceux qui insultent se sont sans doute reconnus dans les propos sinon ils n'auraient pas été touchés.

Je ne vois, pour ma part, aucune attaque digne de susciter des insultes même si le ton est caustique ou moqueur, ce que l'on peut en effet regretter.

L'objectif est véritablement de tenter de trouver une issue honorable à ces conflits qui n'en finissent plus de ternir la maçonnerie.

Comme cela a été dit à plusieurs reprises, la création de la province de Corse était souhaitée par la grande majorité de frères. sans doute quelle n'a pas été faite dans les meilleures conditions.
Je pense sincèrement qu'il est dommage que nous n'ayons pas attendu que les choses se soient calmées.

Quoiqu'il advienne on se souviendra toujours qu'elle a été faite de cette manière là et ce n'est pas le meilleur point de départ que l'on aurait pu espérer.

De mon point de vue, qui est ce qu'il est, il serait de bon ton qu'on arrête les insultes et les moqueries de parts et d'autres et que l'on se concentre sur la reconstruction de tout ça.


Saperlipopette 21/01/2011 14:27


Bien au contraire mon F, je pense qu'il faut que tu tiennes bon. Le but des insultes n'est autre que te dégouter au point que tu t'en ailles. Et si tu t'en vas, ils auront eu gain de cause.

Bon courage et amitiés fraternelles.


L'Impertinent 21/01/2011 06:48


Voila où nous mène une politique d'initiation à outrance de notre obédience: des gens (je n'ose pas écrire des FF.) dont le comportement "épistolaire", entre autres, s'apparente plus à celui de
délinquants que celui de Maçons.
Que voulez vous. Il nous faudra bien assumer les erreurs de notre direction.
Bien à Vous.


Le Myosotis Corse 21/01/2011 06:56



Merci de ces retours, ce type de commentaires insultant et indigne d'un franc-maçon me pousse à penser qu'effectivement je n'ai vraisemblablement pas ma place dans cet espace où de telles dérives
sont possibles. J'ai envie de me concentrer sur des choses qui me procurent du plaisir et aujourd'hui la franc-maçonnerie n'en fait plus partie.



Joseph Tallot 20/01/2011 23:40


Mon TCF,

Merci pour cette leçon magistrale d'humanité et de contrôle de ses passions.

Fraternellement,
Joseph Tallot


marc germain 20/01/2011 14:00


Mon Cher Frère,

ton mot t'honore et il est fraternel de ta part de ne pas publier des insanités en tout genre , car cela déshonore notre institution et les frères qui pourraient le lire ; de même que le frère
écrivain , qui a eu un moment d'égarement et qui doit le regretter à l'heure actuelle.

Continues d'essayer de prêcher le bon et tant pis si certains se trompent et n'y voit que du noir; la lecture et la compréhension des mots sont assujettis à notre cerveau , s'il est bienveillant tu
seras bien lu et compris , peut être pas d'accord avec toi, mais sans rancœur , si le cerveau est malveillant , alors tes mots seront mal interprétés et tu subiras des foudres épistolaires qu'il te
faudra ignorer !

Bonne journée