Rumeurs, facéties et perspectives...

Publié le par Le Myosotis Corse

Les dernières nouvelles sur notre île ne sont pas réjouissantes.
  
En effet, ici, autant qu’ailleurs sur le territoire français, la régularité est une des valeurs qui nous a fait aimer être franc-maçon à la GLNF. Aujourd’hui, après que les grandes loges britanniques, nos tutelles, aient confirmé le fait que, notre fonctionnement, nos « statuts » et nos dirigeants, nous écartaient de la régularité, l’Ex-GM se fendait d’un courrier dont lui seul a le secret et qui mettait la GLNF « volontairement » et « unilateralement » hors de la régularité, qu’il rompait les relations d’avec nos organes fondateurs et que cela était fait dans le but d’éclaircir une situation rendue trouble et désordonnée par la faute de mutins sans foi ni loi et avide de pouvoirs.
   
Attention aux contrevérités et à l’hypocrisie manifeste contenues dans de tels agissements.
   
Sur notre île, une réunion des VM et secrétaires était organisée, dans laquelle, après les habituels discours de rassemblement qui, à l’écoute des retours que nous en avons, convainquent de moins en moins de monde, il était débattu entre autre, des ateliers qui n’étaient pas encore à jour de leurs cotisations. Au dernier recensement ils seraient 12 sur les 26 présents et actifs sur l’île. Parmi eux certains des ateliers fondateurs de la GLNF en Corse.
   
Je voudrais néanmoins rappeler à ceux dont la mémoire s’effrite que les valeurs et les landmarks d’une franc-maçonnerie de tradition loin de nous être étrangers sont notre préoccupation essentielle. Les discours de circonstances faisant mention de serments, de règles soi-disant trahis par les partisans du départ de l’Ex et de ses disciples sont des billevesées ne pouvant convaincre que ceux qui ne connaissent pas le passé.
   
D’autre part, ne nous laissons pas berner par les propos facétieux faisant référence à une soi-disant entente avec les tutelles britanniques dans cette rupture de relation renforcée par une perte de la reconnaissance. Ce ne sont là encore que ruses et pirouettes destinées à gagner du temps.
   
Selon les rumeurs, rien n’est officiel, les ateliers non à jour des cotisations seraient donc privés d’installations et donc du droit de se réunir tant que leur situation financière ne serait pas réglée. Les membres en faisant partie, exclus ou suspendus.
   
Si je ne m’abuse, la seule personne aujourd’hui habilitée à prendre ce type de décision est notre présidente par intérim Maître Legrand. Si je ne m’abuse, tant que nous n’avons pas reçu de courrier officiel de sa part (et de sa part uniquement) notifiant une exclusion, une interdiction ou tout autre sanction, nous sommes toujours membre de l’association GLNF, nous sommes toujours apte à fonctionner dans nos ateliers et dans les temples de l’association civile à laquelle nous appartenons toujours.
   
A priori, dans le droit français, que nous nous sommes engagés à respecter et à ne pas trahir, c’est ainsi que ces structures fonctionnent. Que Maître Legrand, actuelle représentante de l’état et présidente de l’association, encore pendant 6 mois, si j’ai bien compris, prennent ses responsabilités et nous sanctionne si toutefois nous sommes sanctionnables. Et cela, sans passer par des autorités que le droit français des associations ne reconnaît plus comme telle puisque démissionnaires. Dans le cas contraire, rien ne nous interdit à continuer à nous réunir dans nos ateliers, dans les locaux de la GLNF, et nous en empêcher relèverait semble t-il, de l’abus de pouvoir voire du délit.  

Publié dans Actualité

Commenter cet article

80250 17/08/2011 22:56


Pour tout cela, moi je me "casse" à jour de capitation et en attendant le remboursement des 100€ versés dans la sci de la province paca .... Il était bien vu à l'époque d'être dans les petits
papiers de jacquet et compagnie...
Bref ils (tout le monde en fait) m'ont dégouté, même si mon initiation fut un des moment les plus important de ma vie je suis mieux chez moi .
Frat...


phoenix 01/08/2011 13:24


Mes Chers Frères,

Je vous adresse ce message venant d'un Corse actuellement sur le continent.
Que de déceptions en lisant les réflexion de certains de mes Frères...
En lisant ce blog j'aurais aimé y trouver une révolte conforme à nos valeurs de peuple fier et digne contre l'inique,l'injuste, et l'absence d'honneur de ceux qui nous gouvernent actuellement dans
ce qui n'est plus qu'une association moribonde, au lieu de cela j'ai l'impression de n'y trouver que ventres mous et esprits dociles au pouvoir en place!
Mes Frères, qu'êtes vous devenus? Qu'avez vous fait de nos valeurs?
Ressaisissez-vous! Bientôt, très bientôt, ce sera trop tard...

Fraternellement.


Le Myosotis Corse 01/08/2011 13:58


J’ai bien peur d’être assez d’accord avec ce commentaire. Où est la Corse de la révolte, de la résistance face aux injustices, aux bouffonneries d’un homme et à la cupidité de ceux qui le suivent
encore. Malheureusement la fourberie de l’ex-GM a été paroxysmique dans notre région : Créer la province que tout le monde attendait dans un contexte aussi peu favorable. La plupart des gens,
même ceux qui seraient naturellement contre ce pouvoir, se sont laissés bernés par providentiel et calculé cadeau. L’Ex-GM a fait de l’hypocrisie un art et de notre envie d’indépendance un atout.
Dommage pour tous ceux qui n’en ont pas conscience.


La Truelle 30/07/2011 11:23


Mon Ami,
Comment oses tu écrire: " et si jamais je devais me retrouver seul" ?????
Tu sais que tu as de VRAIS amis et de VRAIS FF. et qui le resteront toujours quoi qu'il arrive.
Nous en connaissons même parmi les fidèles à "L'AUTRE".
Alors...
Je t'embrasse ainsi que nos vrais FF. du Sud.
Pace e Salute ....et à bientôt


Le Myosotis Corse 01/08/2011 10:18


Je te remercie et je sais que je ne serais pas seul. C'était juste pour répondre à mon interlocuteur qui, lui, en revanche, pense que mon isolement est proche. Je t'embrasse.


L'Historien 29/07/2011 11:49


Je m'etonne de la credulite de "LE CHE" qui depeint de façon idealiste les origines de la maçonnerie speculative avec ,je cite "autour d'une table,nobles et roturiers ,catholiques et
protestants".
Je ne voudrais pas perturber sa vision enchantée du systeme,mais les quelques ouvrages serieux traitant le sujet disent tout sauf cela,elle etait deja malheureusement eminament politique au XVIII
siecle.


Le Myosotis Corse 29/07/2011 12:25


Sans aucun doute, mais je pense qu'on est la aussi pour essayer de progresser dans le bon sens et pas pour s'entêter et s'enliser dans des travers fussent-ils historiques.


Yves-Marie LE GUEN 29/07/2011 01:12


Bravo mes Frères Corses !
Moi qui suis Breton,je vous encourage à ne pas vous laissez impressionner par des représentants du néant, monsieur fs c'est le vide, le néant,le gaz inerte, il ne représente plus rien, que lui-même
!
PAS D'AG PAS D'ARGENT, c'est aussi simple que cela.
Pour les installations le VM sortant installe son successeur, aidé si besoin par les anciens de La loge, c'est toujours aussi simple !
Bonnes vacances,
Le Marin du 95


Le Myosotis Corse 29/07/2011 11:46


Oui sauf que nous avons souvent à faire à des sans foi ni loi qui se permettent des irrégularités consolidées par la lenteur et l'imprécision de la justice dans les domaines qui nous touchent. Cela
débouche sur du temps, de l'énergie et de l'argent souvent perdus.