Être fiers ou avoir honte ?

Publié le par Le Myosotis Corse

Une province par ci, une province par là, des RF, des GMP, de nouveaux membres à un SGC qui n’a plus rien de maçonnique.

 

Tout comme pour la province de Corse cet illuminé d’ex-GM multiplie les créations et les nominations qui auraient pu, en d’autres temps être acceptées si ce n’est comprises, afin d’augmenter le nombre d’électeurs. Tout ceci est une grande mascarade qui tend à garder coûte que coûte un pouvoir dont on nous rabâche depuis notre initiation qu’il est temporel.

 

Mais que ceux qui essaient de donner des leçons se les appliquent à eux même et quittent leur poste avec honneur tant qu’il en est encore temps. Ces responsabilités que la grande majorité des maçons aujourd’hui ne leur reconnaît plus, ne sont plus les leurs.

 

C’est quoi ce régime dans lequel le dirigeant déchu s’accroche à son fauteuil comme si sa vie en dépendait. En essayant de faire croire aux membres, de surcroit, qu’il est le protecteur voire le sauveur de la GLNF ?

 

Mes FF dignitaires, vous attendez quoi ? N’avez-vous pas appris à vous détachez des choses futiles afin de pouvoir accueillir les vraies choses importantes, les valeurs morales d’abord, l’honneur, la tradition, l’honnêteté, le respect, la justice, les valeurs républicaines ensuite, véhiculés par le slogan « Liberté, égalité, fraternité » ?

 

Ne vous rendez-vous pas compte que suivre cet homme ne peut que vous conduire à la perte de tout ce que nous avons essayés d’apprendre ensemble pendant toutes ces années ?

 

Il est grand temps que tout cela s’arrête, et de la manière la plus honorable possible. Nous serons tous ensembles responsables de ce que deviendra la GLNF. Et nos enfants nous regarderons avec les yeux de l’avenir, comme on regarde notre histoire, celle dont on est fière tout autant que celle dont on a honte.

 

Je souhaite une bonne fête à tous les papas et j’en profite pour relayer deux articles qui pourraient vous intéresser du myosotis PACA :

 

POUR REACTIVER OU CREER L’ASSOCIATION DE VOTRE LOGE.

IL MULTIPLIE LES PROVINCES POUR MULTIPLIER SES ELECTEURS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article